Qui suis-je ?

Je suis Naomi et je suis originaire de Besançon dans le Doubs, pas loin de la frontière suisse (tu verras, cela a de l’importance pour la suite de l’histoire !).

Je suis quelqu’un de très enthousiaste et j’adore apprendre de nouvelles choses. C’est pour cela aussi que j’aime autant la pâtisserie : il y a toujours des recettes originales et des  techniques inédites à découvrir.

C’est ici que l’histoire commence

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé la pâtisserie. Je me rappelle des gâteaux au chocolat que je faisais avec ma maman lorsque j’étais petite. Je crois bien que je mangeais autant de carrés que ceux que je devais mettre dans le saladier (mais chut ! cela reste entre nous 😉 ).

J’aimais les gâteaux, mais aussi les chats. D’ailleurs, qui n’aime pas les chats sur Internet ?! 

Je suis également passionnée par le Japon et en 2019, je suis partie vivre une année complète au pays du soleil levant. C’était une expérience unique qui m’a permis de pratiquer la langue et de voyager, mais surtout d’apprécier la richesse de la gastronomie japonaise. Et comme j’aime m’imprégner de mes nouvelles découvertes, la première recette que j’ai publiée sur mon blog était le macaron au matcha ! 😋

Les merveilleux souvenirs de ce voyage au pays du soleil levant.

Je fais ce métier, car j’adore partager mes dernières trouvailles et mon affection pour ma famille et mes amis à travers des gâteaux et des confiseries que je confectionne. Rien ne me rend plus heureuse que de voir le visage de mes proches qui s’illumine et l’étincelle de gourmandise qui apparaît dans leurs yeux lorsque j’apporte un dessert à table. Ce sont vraiment ces moments d’échange que j’apprécie le plus et qui me remplissent de joie. Les Japonais diraient que j’ai découvert mon ikigai ! Littéralement, cela signifie “vie qui vaut la peine”. On peut dire que j’ai trouvé ma raison de vivre. 😉

Mon parcours professionnel

Lorsque la petite pâtissière que j’étais est devenue grande, j’ai suivi des études dans l’industrie agroalimentaire (ah mon amour de la bonne nourriture…). Ces études m’ont amenée à travailler en France puis en Suisse (je vous avais dit que le chocolat était important dans ma vie 😉 ). Mais au bout de quelques années de cette vie salariée, rythmée par le tristement célèbre “métro-boulot-dodo”, j’ai pris la décision de quitter mon CDI. Je ne suis pas restée les bras croisés au fond de mon canapé et je suis allée passer mon CAP de pâtissier à l’École Nationale Supérieure de Pâtisserie d’Alain Ducasse (je sais, ça en jette !). Cette aventure m’a tellement plu que j’ai complété mon cursus avec un CAP de chocolatier-confiseur. On peut dire que je suis une experte de la gourmandise. 😉

La vie d’étudiante à l’école de pâtisserie !
Ça se voit que je suis fière de recevoir mon diplôme de CAP pâtisserie, non ?

Par la suite, je me suis forgé une solide expérience professionnelle en travaillant dans des boulangeries en Auvergne. J’ai eu l’occasion de pâtisser aux côtés de Nicolas Brie,  champion de France des desserts, dans ma ville natale de Besançon. Et comme je ne fais jamais les choses à moitié, je suis allée faire plusieurs stages pour me perfectionner avec Étienne Leroy, qui n’est ni plus ni moins que le champion du monde de pâtisserie.

Je suis pleine d’admiration devant le champion du monde de pâtisserie ! 🤩

Et puis j’ai eu d’autres expériences professionnelles moins folichonnes comme travailler dans une boulangerie-pâtisserie industrielle. Je me suis alors rendu compte que ce qui me plaisait, c’était de confectionner des gâteaux de A à Z et de laisser parler ma créativité. Cette approche me convient bien mieux, car je suis une fervente défenseuse des métiers de l’artisanat.

À mon retour de mon année passée au Japon, j’ai connu une grande période de remise en question quant à mon avenir professionnel. Je ne savais plus trop si je voulais redevenir salariée dans une boulangerie, si je souhaitais ouvrir ma propre pâtisserie… Et puis j’ai vécu une expérience qui m’a permis de découvrir ce que j’avais réellement envie de faire.

Ça aurait vraiment pu mal tourner…

Un jour que je voulais faire des macarons au matcha (j’étais sans doute nostalgique du Japon ce jour-là), je me suis mise à la recherche d’une recette sur Internet. J’en trouve des dizaines et je les scrute une par une pour en dénicher une qui semble correcte. J’ai passé presque une heure à la chercher et je n’ai toujours pas commencé à préparer mes macarons !

Mais ce n’est pas fini ! Ma fiche et ma liste de courses en main, je file au supermarché du coin pour acheter les ingrédients dont j’ai besoin. De retour à la maison, je peux enfin me mettre au travail.

Je suis la recette à la lettre et je me réjouis d’avance de déguster mes macarons au matcha, mais le résultat ne ressemble pas du tout à la photo du site. Ma ganache est complètement ratée… Je ne pourrai rien en faire. Elle était trop liquide, trop sucrée et ne parlons même pas de la couleur qui n’était pas du tout engageante.J’étais vraiment furieuse d’avoir passé autant de temps et dépenser de l’argent pour un résultat aussi médiocre. Je me suis alors dit que j’allais contacter la blogueuse pour lui demander d’où venait sa recette et si elle l’avait testée ? Mais j’ai vite renoncé en pensant que ma question serait noyée dans les nombreux commentaires qu’elle devait recevoir. Je n’étais pas sûre qu’elle allait me lire et encore moins qu’elle allait me répondre.

… mais c’est une illumination !

Et c’est à ce moment-là que j’ai une révélation. Je ne suis sans doute pas la seule à avoir vécu cette expérience malheureuse. Je me suis dit : “Naomi, tu connais la pâtisserie. Il y a des gâteaux que tu maîtrises parfaitement et que tu as fait tellement de fois. Tu as aussi rencontré ces problèmes et tu sais comment les résoudre !”.

J’ai appris la pâtisserie dans une cuisine professionnelle, mais j’ai passé plus de temps à confectionner des gâteaux dans ma cuisine à la maison. Cela ne m’a jamais empêché de faire des gâteaux et des recettes dont je suis fière !

Et c’est ainsi que j’ai eu l’idée de créer ma formation pour t’apprendre aussi à faire des gâteaux dont tu es fier !

Je partage toutes mes connaissances dans mon programme

Aujourd’hui, je partage toute mon expérience et mes connaissances apprises auprès de grands chefs dans mon programme “Pâtisser comme un chef”. Ce programme ultra-complet comprend plus de 200 recettes que tu peux réaliser tranquillement chez toi et que tu pourras ensuite déguster avec ta famille et tes amis. Grâce à mes cours en ligne où je t’explique toutes les étapes à suivre de A à Z, tu es sûr de réussir tes pâtisseries. Fini le temps perdu et l’argent jeté par les fenêtres ! Cerise sur le gâteau, ma formation est accessible à vie. Tu peux y accéder quand tu veux et y retourner lorsque tu as besoin de revoir un point technique. En rejoignant mon programme, tu as aussi accès à un groupe Facebook à l’ambiance joyeuse et conviviale. Si tu as des questions ou que tu souhaites partager ta dernière création avec notre communauté de pâtissiers amateurs, tu es au bon endroit.

Comme je donne toujours le meilleur de moi-même, je mets régulièrement à jour le contenu avec de nouvelles recettes et je t’accompagne en personne dans tes progrès. N’hésite pas à me contacter si tu as la moindre interrogation. La proximité avec mes élèves est une valeur qui me tient particulièrement à cœur.

Faisons plus ample connaissance

Tu peux aussi me retrouver sur les réseaux sociaux où je partage beaucoup de contenus gratuits (ben oui, je suis comme ça, que veux-tu).

J’ai un cadeau pour toi

Je te partage aussi quelques-unes de mes meilleures astuces dans mon ebook gratuit “Astuces pour ton robot pâtissier Kitchenaid, Kenwood ou Thermomix”.

 
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •